La sophrologie et le traitement du stress, du Burn-Out, du début de dépression.


( Burn-out =syndrome d’épuisement ) 

 

Le stress est d’abord un phénomène positif, qui aide notre corps et notre psychisme à s’adapter et a réagir aux sollicitations du milieu extérieur.

 
C’est un phénomène de survie.

 
Cet état de tension normal pourrait être comparé à la tension nécessaire de la corde de l’arc … avant de tirer la flèche.

 

Ce qui est néfaste, par contre, c’est « l’excès » de stress, car celui-ci affecte alors l’homéostasie, c'est-à-dire la capacité de l’organisme à se mettre en équilibre avec le milieu ambiant :

 
S’il y a perte d’équilibre, il y a stress
S’il y a stress excessif, il y a perte d’équilibre …
Et ainsi, entre t’on dans une spirale infernale.

 

Dans nos sociétés modernes, l’excès de stress est responsable directement ou indirectement de 30% des problèmes de santé !

 
En effet, nous vivons maintenant loin de nos rythmes originels, et notre organisme, qui n’est pas fait pour fonctionner avec ces règles, réagit en provoquant du stress « excessif »

 
On peut donc dire qu’il y a un stress « structurel » … mais à celui-ci, s’ajoute également toute une ribambelle d’agents stressants locaux physiques (rythmes de travail, pollution, nourriture , luminosité etc .)..Ou psychologiques (car les besoins mentaux augmentent avec l’importance des exigences externes)

 
Il faut également tenir compte du mécanisme qui provoque le stresse excessif : 

 
En effet, ce n’est pas l’évènement extérieur qui décide de l’importance de notre réaction au stress, mais « la perception que nous en avons ».

 
L’importance de la réaction va donc dépendre en grande partie de la relation que nous avons avec nous-mêmes !

 
Ensuite, il faut noter que..L’habitude d’être stressé, renforce cette habitude… par un phénomène de boucle sans fin.

 
Enfin, il faut aussi tenir compte du facteur temps : L’organisme pouvant supporter assez facilement un stress court, mais beaucoup moins un stress chronique.

 

 

Nous allons renforcer ou apprendre à :

 

- Respirer

- Ecouter les messages de son corps

- Maîtriser les émotions 
- Améliorer l’image de soi même
- Stimuler l’énergie vitale 
- Se libérer de la culpabilité
- Travailler la confiance en soi 
- Ne pas se laisser dominer par les pensées négatives 
- Repousser la « déprime « et de défaitisme
- Déboucher les canaux d’évacuation des tensions 
- Apprendre la distanciation 
- Visualiser son schéma corporel