Questions courantes

    

 

 

Sous hypnose, peut-on me faire faire tout ce que l’on veut ?


Eh bien reprenons l’exemple de votre trajet en voiture dont nous parlions plus haut :
Vous avez pu conduire en automatique uniquement parce que rien de bizarre ne s’est passé sur le trajet.
Imaginez par exemple qu’il y ait eu un piéton déguisé en pingouin sur le bord de la route… eh bien immédiatement, vous seriez sorti de votre sorte de rêve éveillé pour observer cette curiosité !
C’est exactement pareil lors d’une induction hypnotique : Si le thérapeute vous propose quelque chose qui est contraire à votre intérêt, ou à vos conceptions profondes... Vous sortez immédiatement de l’état hypnotique.

 

Combien de temps les « consignes » que l’on donne au Moi racine vont-elles durer ?


Cela est très variable et dépend de chaque cas particulier, de chaque individu et de chaque situation.
Par exemple si on prend la consigne «arrêter de fumer ». 
Le Moi racine l’appliquera sans faiblir d’abord pendant quelques semaines, puis pendant quelques mois, puis pendant plusieurs années... ; à condition que l’on « recharge les piles » entre deux. 
Cela se fait par une séance de renfort tous les 6 mois, et ensuite une fois par an. 
Mais... si vous vous accordez ne serait-ce qu’une cigarette « pour voir ce que ca fait » dans l’intervalle, le Moi racine l’interprète alors comme un assouplissement, voire une cessation de la consigne. Il faut alors réactiver l’ancrage.

 

Sous hypnose, peut-on aller rechercher les causes d’un problème ancien ?


Oui cela est possible, mais ce n’est pas toujours pertinent.
En effet, on peut refaire en quelque sorte le chemin inverse, et aller chercher un problème ancien (traumatique ou autre) qui agirait d’une façon négative sur notre vie actuelle.

Cependant la problématique est complexe, car le trauma est écrit du langage que vous parliez à l’époque, et avec les émotions de l’époque (quand vous étiez tout jeune enfant par exemple)... et la traduction en langage actuel n’est pas aisée.
D’autre part, même si c’est un traumatisme, il fait partie de votre construction actuelle. 
L’extirper n’est donc pas toujours la bonne solution.

Cette technique ne peut donc pas être systématique, et doit faire l’objet d’analyses précises cas par cas.

 

L’hypnose et les vies antérieures


Voila le « coffret mystère » de l’hypnose.
Le Moi Racine plonge en effet dans les entrailles de notre passé ….et il existe par conséquent un chemin (long et compliqué) qui mène à notre antériorité et notre génétique.
A un certain endroit de ce chemin, il y a un mur …que le thérapeute ne peut pas passer ( c’est la limite de l’accompagnement thérapeutique )... mais il peut parfois vous faire la courte échelle... et vous pourrez alors regarder par-dessus. 
Ce que vous verrez sera à coup sûr sidérant …

Mais attention aux interprétations, aux clichés, aux inventions, aux mirages... le Moi racine a plus d’un tour dans son sac pour vous faire prendre des vessies pour des lanternes !

 

L’hypnose peut elle être dangereuse ?


Pour nuire à une personne au moyen de l’hypnose, il faudrait faire agir sur le Moi racine d’une manière contraire à sa nature.
Or, il est absolument impossible de changer la nature de l’inconscient. 
L’hypnose peut produire des chocs émotifs, qui la plupart du temps se révèlent favorables, mais aucune action négative : Le Moi racine le refuse, comme de faire des actes tenus pour immoraux par le sujet, ou de lui porter préjudice.

Attention cependant En raison des caractéristiques inhérentes à l’état hypnotique, l'hypnose est déconseillée aux gens souffrant de maladies psychiatriques, de psychose ou de problèmes antisociaux.

 

L’hypnose remplace t’elle un traitement médical ?


Bien sûr que non !
Pour utiliser une image, on pourrait dire que le traitement médical passe par l’extérieur, alors que l’induction hypnotique, elle, passe par l’intérieur.

Tous les stratèges militaires vous le diront : la meilleure technique pour terrasser un ennemi, c’est l’encerclement !

 

Pour notre part, nous exigerons donc que vous informiez votre médecin traitant de votre hypnothérapie, et cesserons celle-ci si quelque contre-indication nous était signalée par lui.

En particulier, nous nous assurerons que vous suivez a la lettre les prescriptions médicamenteuses de votre médecin.