BORDER-HELP . Infos et tests

 

La plupart des patients qui arrivent dans notre cabinet, sont des personnes qui souffrent depuis de nombreuses années (parfois depuis l’enfance) , et qui ont généralement épuisé toutes les voies habituelles de traitement :

 

-Voie médicamenteuse au travers de leur médecin traitant, puis d’un psychiatre
-Voie psychothérapeutique (généralement analytique) sous la houlette de psychiatres, thérapeutes, ou établissements spécialisés.

 

Et qui se retrouvent avec la même souffrance qu’auparavant, la même impression que tout est difficile et douloureux pour eux..et sont désespérés car ils se demandent comment ils feront pour supporter ainsi la suite de leur vie.

 

Certains d’entre eux ont du faire face en plus à la tornade de la « décompensation » , et sont affublés de surcroit d’addictions diverses , ou de troubles du comportement , qui leur valent parfois de nombreux allers et retour entre la maison et les hôpitaux .

 

Quand on leur demande le diagnostic qui a été porté sur leurs troubles, les réponses sont :

 

Ou bien « dépression »
Ou bien « Bipolaires »
Ou bien « rien du tout »,

 

certains psychiatres affichant même l’idée sournoise que caractériser un trouble est une chose inutile …(un peu comme si le garagiste à qui vous amenez votre véhicule en panne vous donnait comme seul diagnostic : Il est en panne !)

 

Ou bien alors, le diagnostic confond la cause et la conséquence, et porte le nom des addictions ou troubles du comportement qu’il engendre :

Addicte- alcool , ou obsessionnel , ou anorexique , etc.

 

 

QUE FAIRE ALORS SI VOUS ETES DANS CE CAS ?

 

La mauvaise attitude :

 

Dire ou penser que tous les médecins sont des incapables , que tous les médicaments sont des poisons inefficaces……et se lancer dans des une kyrielle de thérapies approximatives et d’automédications hasardeuses .

 

La bonne attitude :

 

Décider de prendre SOI même le problème à bras-le-corps , et diriger fermement et efficacement les spécialistes qui vous entourent dans le sens de votre mieux-être :

 
Une thérapie ou un traitement fonctionnent quand chaque jour est un peu mieux que le précédent !....sinon , il faut en changer .

1/ Nous allons pour cela vous donner des infos sur cette pathologie, qui vous permettront de ressentir clairement ….

 
SI C’EST BIEN LA QUE VOUS AVEZ MAL
SI CE QUI EST DECRIT VOUS CORRESPOND TOTALEMENT

 

Si tel est le cas , prenez un RDV à notre cabinet , et nous vous aiderons à vérifier et valider ce ressenti .

 

2/ Vous vous dirigerez ensuite vers votre médecin traitant avec cette information, et exigerez qu’il vous oriente désormais vers un spécialiste de cette pathologie.

 

3/ Vous « jugerez » alors le spécialiste en question, en fonction des résultats qu’il obtient à court terme :
S’il n’y a pas de résultat visible (quelque chose d’objectif qui change rapidement et positivement ), exigez du spécialiste qu’il revoie sa copie …ou bien CHANGEZ de praticien.

 

4/ Nous vous proposons içi une méthode de prise en charge de type « cognitive et comportementale » unique et efficace, qui allie

 

-Une information précise et permanente sur les mécanismes des votre pathologie
- Une utilisation des Etats modifiés de conscience, pour la mise en place d’outils efficaces, qui vont vous rendre immédiatement la vie plus légère et plus aisée .
-Une permanence thérapeutique 24/24 pour vous sécuriser et passer les « caps difficiles » avec vous

 

Cette prise en charge spécialisée doit vous faire progresser nettement de semaine en semaine.

Si ce n’est pas le cas , inutile de continuer . Adressez vous a d’autres thérapeutes.

 

C’EST EN COMBINANT et ADDITIONNANT ces trois approches (médicamenteuse, thérapeutique et humaine) que vous sortirez progressivement et définitivement de votre problème !

 

 

 

VOICI UN TEST RAPIDE

qui vous permettra déjà de vous situer :

 

Si vous ou une personne que vous connaissez a de façon régulière ,plus de 5 points suivants, il est possible (mais absolument pas certain) qu’elle souffre de ce trouble de la personnalité

 

Ce test est dérivé des critères du trouble borderline dans le manuel DSM IV édité par l'association américaine de psychiatrie.

 

Ce test ne constitue PAS un diagnostic, seul un spécialiste compétent dans cette pathologie peut établir un diagnostic.

 

 

• Incapacité à gérer ses émotions ou victime de ses émotions (absence de controle de ses émotions fortes ?)
• Problèmes relationnels
• Changements d’humeurs soudains, intenses rapides ou fréquents, sautes d'humeur.
• Anxiété
• Relations de type Amour / Haine. Pense autrui en Tout Bon / Tout Mauvais sans compromis
• Sentiment d’être une " victime ", incapacité à accepter ses propres responsabilités
• Sentiment de déprime, tristesse ou de vide
• Accès de colère fréquents ou imprévisibles (extériorisés ou pas), colère incontrolable
• Image de soi instable
• Peur de l’abandon
• Comportements impulsifs autodestructeurs comme la Boulimie, Sexualité à risque, Anorexie, Dépenses incontrôlées, Alcool, Drogue, Conduite dangereuse, Abus de médicaments, …
• Attaques de rage
• Tentatives de suicides ou d’automutilation comme se couper, se brûler, se griffer

 

 

POUR DES INFOS TRES COMPLETES

 

Veuillez cliquer ici

 

N.B : Il s’agit du site de l’Aapel , association à laquelle nous ne sommes liés d’aucune façon , mais qui diffuse une masse de renseignements pertinents sur le sujet .

Cliquez sur les rubriques qui vous intéressent en haut de page